Portes radioprotection

Conçues sur mesure, les portes de radioprotection de Frank satisfont aux caractéristiques spécifiques de leur site d’installation et aux directives applicables en matière de protection contre les rayonnements. La fabrication des portes de radioprotection doit être conforme à l’autorisation délivrée au préalable par l’Office fédéral de la santé publique. Nos spécialistes chevronnés feront en sorte de vous donner de «bonnes ondes» avant, pendant et après la fabrication.

Exemples pour les portes de radioprotection

Les portes de laboratoires font l’objet d’un contrôle systématique concernant la protection incendie.
Porte coulissante de la salle d'opération de l’hôpital.
Portes sur huisserie métallique à 1 et 2 vantaux pour bâtiment industriel.
En revanche, les portes de salles de radiographie ne sont soumises à aucune exigence spécifique en matière de protection incendie.

Exigences relatives aux portes de laboratoires

Les portes des laboratoires (secteurs de travail), où l'on trouve des sources de rayonnements radioactifs, sont soumises à des exigences particulières quant à leur structure. On distingue ainsi trois niveaux de protection.

Secteur de travail de type C

  • Classe de résistance au feu EI30
  • Aucune couche de plomb requise
  • En présence de matériau radioactif, la surface de la porte doit pouvoir être nettoyée aisément. En d'autres termes, la porte doit pouvoir être décontaminée facilement.

Secteur de travail de type B

  • Classe de résistance au feu EI30
  • Aucune couche de plomb requise
  • La surface de la porte doit pouvoir être décontaminée facilement.
  • Seuil ≤ 20 mm, sol en guise de rampe ou étanchéification avec renfort en acier sur le sol

Secteur de travail de type A

  • Classe de résistance au feu EI60
  • Aucune couche de plomb requise
  • La surface de la porte doit pouvoir être décontaminée facilement.
  • Seuil ≤ 20 mm, sol en guise de rampe ou étanchéification avec renfort en acier sur le sol

Exigences relatives aux portes des salles médicales de radiographie

L’Ordonnance du 20 janvier 1998 sur les installations radiologiques à usage médical est le fondement juridique utilisé pour évaluer les exigences relatives aux portes.

Les structures suivantes sont admises:

  • Structures en sandwich bois et plomb
  • Structures en acier
  • Structures en aluminium et acier

Les portes peuvent être affleurées ou en battue. Contrairement aux portes de laboratoire, les portes des salles de radiographie ne sont soumises à aucune exigence particulière concernant la protection incendie. Le cadre de la porte peut être en bois ou la porte peut être dotée d'une huisserie en acier ou en aluminium.

Plans et principales techniques pour portes radioprotection en bois

Conseil technique

Si vous êtes intéressé par portes radioprotection, veuillez nous envoyer une demande écrite avec les détails du système de porte/produit souhaité, l’adresse de la propriété et les documents de planification existants. N’oubliez pas d’inclure votre numéro de téléphone. Un conseiller technique vous contactera par téléphone dans les 24 heures.

Veuillez noter
Nos systèmes de portes et de murs en bois spécifiques à la sécurité sont certifiés pour les bâtiments en Suisse. De plus, nous planifions et produisons tout sur mesure et n’avons donc pas de portes préfabriquées en stock.

Martial Grognuz, Responsable commercial

Martial Grognuz
Responsable commercial
m.grognuz@frank-tueren.ch

Stéphane Saegesser, Conseil technique

Stéphane Saegesser
Conseil technique
s.saegesser@frank-tueren.ch

Portes et portes à pivot de radioprotection

En matière de protection contre les rayonnements, on établit la distinction suivante:

Sources de rayonnements Application la plus fréquente Mesures de protection
Sources ouvertes de rayonnements radioactifs Laboratoires Empêcher la diffusion de substances radioactives
Sources fermées de rayonnements radioactifs et appareils produisant des rayonnements ionisants Secteur médical (cabinet médical, hôpital) Protéger contre les rayonnements radioactifs

Quiconque souhaite utiliser des sources de rayonnements radioactifs doit demander au préalable une autorisation auprès de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les demandes de mise en place et d’exploitation d’installations radiologiques à usage médical ou en rapport avec l’utilisation de rayonnements ionisants sont adressées à l’Office fédéral de la santé publique, Division Radioprotection, 3003 Berne.

Pour les locaux ou zones clairement délimités, où les installations doivent être exploitées sans dispositifs de protection totale, il y a lieu de transmettre à l’OFSP, outre la demande d’autorisation, le plan indiquant l’emplacement des appareils d’examen, les plans en coupe, l’épaisseur et les indications concernant les matériaux, les paramètres d’exploitation des installations et la vue d'ensemble de l’utilisation des salles voisines.

La radioprotection des portes dépend en principe de la source de rayonnements, de leur intensité et de la configuration des locaux. Les portes de radioprotection de Frank sont fabriquées sur mesure, en fonction de la situation initiale et des conditions requises, sous la forme de structures en sandwich bois et plomb, en aluminium ou en acier.

Exigences relatives aux portes de laboratoires

Les laboratoires dotés d’installations de ventilation et produisant une dépression constante doivent être soumis à des exigences spécifiques concernant l’étanchéité des portes et le seuil.

Exigences relatives aux portes des salles de radiographie

L’Ordonnance sur les installations radiologiques à usage médical de janvier 1998 est le fondement juridique définissant les exigences relatives aux portes des salles médicales de radiographie (locaux destinés à l’utilisation d’appareils produisant des rayonnements ionisants).

  • Structures en sandwich bois et plomb
  • Structure en acier
  • Structure en acier inoxydable
  • Structure en aluminium

La structure choisie doit satisfaire aux exigences de la fiche technique «Déformation des portes» de l’Association suisse de la branche des portes. En cas d'utilisation de plomb, la feuille de plomb doit être fixée parfaitement et durablement sur la couche de support du panneau de porte pour empêcher tout écoulement du plomb. En outre, il est recommandé, pour les portes en bois, de procéder à un collage complet de la couche de plomb avec le support.

Les portes de radioprotection ne sont soumises à aucune exigence particulière concernant la protection incendie.

Le cadre d’une porte de radioprotection peut être en bois ou la porte dotée d'une huisserie en acier ou en aluminium.
Pour plus d’informations sur les systèmes autorisés, reportez-vous aux liens ci-après:

Portes avec cadre Portes avec huisserie Portes sur embrasure